Fausten – Lionsbrae

Ça commence par du chaos et des sons qui semblent se téléscoper : c’est bruyant, mais la mélodie arrive vite. Et on alterne ensuite entre des morceaux à la limite de l’expérimental et des tracks plus atmosphériques, qui savent prendre leur temps. Assez déroutant de prime abord, on apprivoise cet album de 7 titres après…